• Comparaison n'est pas raison... mais tout de même !

    Existe-t-il une "jurisprudence" du Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) ?

    Une fois encore, on peut en douter en comparant deux affaires offrant de grandes similitudes et faisant pourtant l'objet de deux avis radicalement opposés :

    L'affaire des Infidèles (13 février 2012), affiche du film dont le JDP avait demandé le retrait car susceptible de choquer une partie du public et contraire à la recommandation Image de la personne humaine. 

    L'affaire GHB (31 décembre 2014), affiche d'un concert du groupe GHB (qui sont aussi les initiales de la drogue du violeur) dont le JDP a admis au contraire le caractère "acceptable" au regard de la même recommandation et "compte tenu de la liberté d’expression qu’il convient de reconnaître aux auteurs d’œuvres de l’esprit, dont l’objet même peut être d’interpeller le public voire, dans une certaine mesure, de le choquer"...

     

    Voici les liens pour voir ces avis : 

     

    http://www.jdp-pub.org/Les-infideles-Affichage.html

    http://www.jdp-pub.org/GHB-Affichage.html

     

    LA

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :